Alfred Palestra

2014 - création

Katarina Ševic & Tehnica Schweiz

Frac Bretagne

Alfred Palestra est une exposition-performance créée pour la Cité scolaire Emile Zola de Rennes et développé avec un groupe d’élèves. Lors de leur visite de Rennes en décembre 2013, les artistes ont été frappés par la coïncidence de deux faits historiques majeurs dont le point commun est le Lycée Emile Zola : la naissance de l’avant-garde – avec la présence d’Alfred Jarry en tant qu’élève du lycée – et la crise de la République – au travers du second procès d’Alfred Dreyfus qui s’est déroulé dans l’actuel gymnase du lycée. Au temps de Jarry, l’école était une académie napoléonienne élitiste. Le personnage de son roman éponyme Ubu Roi (1896) était apparemment inspiré d’un de ses professeurs et à l’époque du lycée. Tout ceci a donné l’idée aux artistes de créer un spectacle basé sur la retranscription du procès Dreyfus et autres écrits liés, mis en scène à la façon du théâtre d’avant-garde de Jarry. Le titre de cette pièce évoque la présence de ces deux Alfreds si différents et la palestra, site où se déroulaient les jeux de luttes ou autres combats sportifs dans la Grèce ancienne. Leur projet cependant, présente une lutte d’une tout autre nature, plus philosophique, en explorant, en compagnie des élèves, le passé chargé de ce lieu particulier.

Avant et après la performance, les accessoires réalisés par les artistes sont exposés au Frac Bretagne. Structures portables inspirées des recherches des artistes sur l’affaire Dreyfus, ils comprennent des objets tels qu’une barrière rappelant celle de la palissade qui entourait el prison de Dreyfus sur l’île du Diable, ou encore un objet évoquant le moment où son épée a été brisée en deux, en symbole de sa dégradation militaire.

PDF - 58.1 ko