Le (dernier) mot de la commissaire

Je suis à la fois très heureuse, mais aussi un peu triste de vous écrire à la fin de cette édition de la biennale, qui a fermé ses portes le 30 novembre. Les œuvres sont emballées et reparties aux quatre coins du monde. Les équipes peuvent (presque) toutes se reposer.

Mais tout cela ne veut pas dire que la biennale est déjà oubliée ! Au contraire, PLAY TIME continue à vivre dans la presse (avec un super article dans le numéro de décembre d’Art Press, par exemple) et bien entendu dans les trois expositions encore ouvertes ! Diverses scènes de la biennale continuent à tourner dans mon esprit et, je l’espère, dans celui des visiteurs.

Je suis très fière que la biennale ait accueilli de si nombreux visiteurs pour cette édition. Mais au-delà de la fréquentation, je suis particulièrement heureuse des réactions positives, joyeuses même, que j’ai reçues des visiteurs et des artistes de PLAY TIME. Je voudrais vous remercier d’avoir été si ouverts à de nouvelles idées, à de nouvelles œuvres. et d’avoir suivi les évènements de la biennale si nombreux. En somme : d’avoir joué votre rôle avec tant d’enthousiasme !

Enfin, bien entendu, rendez-vous à Rennes en 2016 pour la 5e édition des Ateliers de Rennes sous la direction d’un nouveau ou d’une nouvelle commissaire d’exposition qui apportera son regard singulier sur les croisements entre art et entreprise.

Je vous souhaite bonne continuation et une très belle fin d’année.

Zoë Gray