Infiltrer l’entreprise est un moyen, pour moi, d’apprendre à la connaître

Entretien de Emmanuelle Lequeux, critique d'art, avec Pilvi Takala, artiste.

Texte publié par la revue Beaux Arts, dans le numéro hors série consacré à Play Time.

« (...) Le lieu de travail prend une place immense dans notre vie quotidienne ; c’est un cadre essentiel de la société. En tant qu’artiste, cette expérience me manque. Je voulais donc étudier cet environnement et ces règles sociales qui m’échappent. J’utilise mon corps comme un instrument de recherche : infiltrer l’entreprise est un moyen, pour moi, d’apprendre à la connaître. (...) »