La 4e édition, en quelques mots

Pour cette 4e édition des Ateliers de Rennes – Biennale d’art contemporain sous le commissariat de Zoë Gray, une série de trois expositions collectives s’interroge sur notre façon de travailler et de jouer ensemble.

Mêlant artistes émergents et artistes reconnus, oeuvres existantes et nouvelles productions, tous médias confondus, PLAY TIME investit aussi bien des lieux d’exposition – Musée des beaux-arts de Rennes, Frac Bretagne – qu’une ancienne friche militaire située au coeur d’une zone en réaménagement, la Halle de la Courrouze.

La biennale se déroule également dans des lieux partenaires à Rennes : 40mcube, le Cabinet du livre d’artiste, La Criée centre d’art contemporain, Phakt Centre Culturel Colombier à Rennes ; ainsi que Passerelle Centre d’art contemporain à Brest et Le Quartier Centre d’art contemporain de Quimper, qui présentent des expositions monographiques d’artistes programmés dans les expositions collectives PLAY TIME.

Édito de Zoë Gray

« En fondant les Ateliers de Rennes, l’association Art Norac souhaitait explorer « les convergences, divergences, et interrelations entre l’entreprise et l’art ». Il s’agit là d’une thématique proche de mes propres centres d’intérêt en matière de commissariat d’exposition avec des projets qui ont tourné, au cours des dernières années, autour des questions de la production, de l’artisanat et de l’industrie.

Pour les Ateliers de Rennes, je poursuis cette réflexion, ce fil conducteur de ma recherche, mais j’essaie d’apporter en contrepoids à la glorification ambiante du travail (comme réalisation ultime de soi) des notions comme le jeu, la paresse, l’indolence, le repos, situés à l’opposé de la productivité. »

Le pré-dossier de presse est en ligne

Découvrez le projet proposé par Zoë Gray pour cette 4e édition des Ateliers de Rennes - biennale d’art contemporain.

« Le jeu pur et simple [est] une base et un facteur de la civilisation. »

Johan Huizinga, Homo ludens, Essai sur la fonction sociale du jeu (1951).

Les artistes de la biennale

Au nombre d’une trentaine à la mi-mars, les artistes choisis par Zoë Gray pour composer cette programmation des Ateliers de Rennes 2014 sont divers dans leurs pratiques et originaires de tous horizons géographiques.

Trois lieux pour trois expositions collectives

PLAY TIME s’adresse autant aux visiteurs qui souhaitent le voir dans son ensemble, qu’à ceux qui ne se rendent que dans un, deux ou les trois lieux occupés. Chaque espace est ainsi un chapitre autonome, tout en étant partie intégrante d’un plus grand ensemble.

PLAY TIME à la Halle de la Courrouze : L’aire de jeu

Séquence fondamentale et originale de PLAY TIME, la Halle de la Courrouze sera transformée en aire de jeu artistique, avec de nouvelles productions créées in situ.

Au lieu d’essayer de transformer cette vaste halle en espace muséal, l’exposition s’adaptera à l’architecture de ce lieu particulier, pour valoriser sa beauté et son histoire industrielle.

PLAY TIME au Musée des beaux-arts de Rennes : Le droit à la paresse

Aujourd’hui, alors que le droit au travail est largement réclamé et que la recherche de travail est devenue l’activité principale d’une majorité de citoyens, le droit à la paresse a été oublié. Avec le texte de Lafargue comme point de départ, l’exposition au Musée des beaux-arts de Rennes se concentrera sur l’artiste en tant qu’oisif, refusant les notions (...)

PLAY TIME au Frac Bretagne : Work as Play, Art as Thought

L’exposition collective pour le Frac Bretagne, intitulée d’après une œuvre de Robert Filliou, présentera des projets artistiques qui se penchent sur le monde du travail. Filliou (1926-1987) considérait les activités quotidiennes – parler, boire, jouer, etc. – comme de l’art. Les œuvres présentées peuvent toutes être associées à cette philosophie.

Les expositions partenaires

Pour cette 4e édition, un nouveau type de collaboration basé sur l’échange, le dialogue et l’identité propre à chacun est mis en place avec les lieux partenaires des Ateliers de Rennes, à Rennes, Brest et Quimper. Afin d’impliquer finement ces lieux partenaires, chacun s’est vu proposer par Zoë Gray une liste d’artistes (issus de sa sélection PLAY (...)

Une biennale ouverte, accessible

Pour cette 4e édition des Ateliers de Rennes, Zoë Gray a cherché à développer un projet curatorial qui puisse convaincre et attirer de nouveaux publics. Elle en est persuadée : l’art contemporain n’est pas seulement réservé aux initiés, mais peut être accessible à un public bien plus large. L’ambition est donc de créer une situation accueillante, (...)

« La caractéristique la plus remarquable du monde contemporain : la croyance que le travail doit nous rendre heureux […], que nous devons chercher à travailler même en l’absence d’un impératif financier, l’idée étant que le chemin vers une existence dotée de sens doit passer par le portail d’un emploi satisfaisant et profitable. »

Alain de Botton, Splendeurs et misères du travail (2010)

Zoë Gray

Zoë Gray est commissaire d’exposition indépendante. D’origine anglaise, elle vit à Bruxelles. Ses expositions récentes incluent : Six Possibilités pour une Sculpture, à La Loge, Bruxelles (2013) Alexandre da Cunha, au Grand Café, Saint-Nazaire (2012 - co-commissaire avec Sophie Legrandjacques) Manufacture au Centre PasquArt à Bienne (2012), John (...)