Enrico David

1966, Italie ; vit et travaille à Londres


Nombre de corps étranges, comme saisis dans un processus de transformation, peuplent les œuvres d’Enrico David. Souvent parcellaires, ces figures émergent par le dessin pour habiter un espace en devenir, entre abstraction et figuration, car selon l’artiste elles ne sont « pas encore prêt[es] à venir au monde ».
Ainsi, une sculpture cabrée au sol semble s’être figée bien qu’à peine esquissée. Room for a Small Head (Nadia) (2013) s’apparente à un corps dans ce qu’il aurait de plus minimal ; une courbe pour les jambes, un tronc et deux cavités pour les yeux. Plus loin, une silhouette en bronze, Untitled (2015), repose dans un équilibre précaire contre le mur. Si les détails de son visage sont tracés dans le métal, son corps, un volume aplati, reste latent. Pour E. David, « le corps est un inconnu qui vibre, un moteur de transformation qui se renouvelle sans cesse. Parfois c’est une ruine qui a besoin d’être entretenue, parfois c’est un instrument de magie qui se frotte à un monde au sein duquel il tente d’ouvrir de nouvelles possibilités ». Au mur, la toile Presagio/Foreboding (2015) montre un visage durement transpercé par la séquence géométrique qui semble l’avoir généré, tandis que des yeux et une bouche percent l’évanescence rosée de Untitled (2017). Ces figures vulnérables et inquiétantes évoluent dans un entre-deux physique et psychologique, où l’animal, le végétal et l’humain s’enchevêtrent. Ainsi, E. David développe un travail sur le motif, géométrique ou biomorphique, en faisant également usage de la tapisserie ou du moulage. En témoigne l’ensemble de bas-reliefs Untitled (2014) où des formes noires répétées ont été apposées sur le plâtre, exprimant le travail de la ligne et les allers-retours permanents de l’artiste entre le tracé et la matière.

Frac Bretagne

Presagio / Foreboding, 2015

Acrylique sur toile
Collezione Maramotti, Reggio Emilia.
Avec le soutien de Fluxus Art Projects.

Room for a Small Head (Nadia), 2013

Bronze
Courtesy de l’artiste et Michael Werner Gallery, New York & London.
Avec le soutien de Fluxus Art Projects.

Untitled, 2017

Acrylique sur toile
Courtesy de l’artiste et Michael Werner Gallery, New York & London.
Avec le soutien de Fluxus Art Projects.

Untitled, 2014

Série de quatre bas-reliefs, jesmonite, pigments, fibres de papier
Courtesy de l’artiste et Michael Werner Gallery, New York & London.
Avec le soutien de Fluxus Art Projects.

Untitled, 2015

Bronze
Courtesy de l’artiste et Michael Werner Gallery, New York & London.
Avec le soutien de Fluxus Art Projects.